Les meilleurs logements sont des Pyramides

La Dépêche La Dépêche - il y a 3 mois

La Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Toulouse Métropole a décerné les Pyramides d’Argent, le 25 avril dernier. Un concours qui récompense les meilleurs programmes de logements lancés en 2016.

Véritable vitrine du savoir-faire des promoteurs et de l’ensemble de la filière de la construction, les Pyramides consacrent les projets les plus novateurs qui dessinent la ville de demain et transforment le quotidien des habitants.

Construire des logements et des lieux de vie harmonieux pour les habitants de l’aire urbaine toulousaine, c’est l’ambition partagée des adhérents de la FPI Occitanie Toulouse Métropole. Les promoteurs sont devenus de véritables acteurs de l’aménagement urbain. En lien avec les élus et les opérateurs publics, ils conçoivent et bâtissent des  logements qui ont vocation à s’intégrer dans la ville, en prenant en compte la diversité des habitants, des besoins et des usages, des activités et des services. Oublié l’habitat sectorisé et standardisé, le logement s’inscrit dans un environnement social, s’adapte aux contraintes de la cité, participe à la protection des ressources de la planète.

Un challenge fédérateur

Consciente de la responsabilité majeure des promoteurs dans l’évolution du paysage urbain  et soucieuse d’améliorer en permanence les pratiques et la qualité des constructions, la FPI s’est dotée, depuis 2004, d’un formidable outil de motivation et d’émulation : le concours des Pyramides. Exclusivement dédié aux adhérents, ce concours récompense les programmes de logements neufs et immobilier tertiaire les plus innovants, tant en termes de conception que de réalisation.

Au niveau régional, la FPI organise et décerne des Pyramides d’Argent dans huit catégories. Les lauréats peuvent concourir ensuite au niveau national pour décrocher les Pyramides d’Or. Le jury des Pyramides est composé de partenaires acteurs de la filière, qui parrainent les prix : financeurs, organismes de contrôle, maîtrise d’ouvrage, énergie… Présidé par Annette Laigneau, vice-présidente de Toulouse Métropole, en charge de l’urbanisme, ce jury associe également représentants de la presse, de l’Etat (DREAL), de la fédération française du bâtiment (FFB), architecte…

« Une place de plus en plus grande est donnée aux projets favorisant une meilleure mixité des usages, l’optimisation des ressources ou  la consommation énergétique et carbone des bâtiments, précise Stéphane Aubay, président de Green City Immobilier et organisateur des Pyramides pour la FPI Occitanie Toulouse Métropole. Ce concours récompense l’excellence dans toutes les catégories (*), il implique ainsi l’ensemble de la filière dans un challenge fédérateur pour les équipes participantes. C’est aussi un vecteur de communication qui permet au grand public de mesurer la qualité des programmes dans une agglomération très dynamique où il faut relever le défi de la quantité et de la qualité. »

Illustration avec Vinci Immobilier, double lauréat de l’édition 2017 des Pyramides d’Argent. Le promoteur a été récompensé, avec Icade Promotion, du Grand Prix régional pour son programme Carré d’Art. Vinci Immobilier a également reçule prix de la Mixité urbaine pour une autre réalisation toulousaine, Cour Magenta. 

Le grand enjeu de la mixité urbaine

« L’opération Carré d’Art, réalisée en collaboration avec Icade Promotion, est la  signature forte d’une architecture à la fois moderne et très toulousaine qui propose un mariage de la brique, du verre et de l’alu, sur un site emblématique, en entrée du quartier Saint-Cyprien, face aux abattoirs, précise Jean-Marc Dubernat, directeur régional adjoint de Vinci Immobilier. » Une réalisation originale qui propose 162 logements, dont 70 en accession sociale, et 8 villas avec jardin en cœur d’îlot. « Le concours des Pyramides est un véritable démonstrateur de notre capacité à rassembler des compétences et à travailler en synergie, il stimule nos équipes pour proposer des projets toujours plus pertinents et novateurs. »

La mixité urbaine est l’un des grands défis à relever pour les promoteurs et les aménageurs. Objectif, réaliser des opérations inscrites dans un tissu urbain spécifique, associant logements et services (à la personne, aux entreprises, services publics…) et permettant de favoriser le parcours résidentiel.

« Cour Magenta  achève la reconversion de l’ancienne caserne Niel construite sur un site archéologique. Au centre des synergies métropolitaines, ce programme varié s’inscrit dans l’héritage toulousain et accompagne la politique des cœurs de ville, en lien avec la future place commerciale d’Empalot, souligne Jean-Marc Dubernat.

Le nouveau quartier Niel participe à la mixité urbaine toulousaine par la diversité des services de proximité et des espaces extérieurs conçus pour le vivre-ensemble. Conçu avec Toulouse Métropole Habitat, Cour Magenta  offre 200 logements et commerces, un îlot de verdure et des jardins partagés. « Cette opération de grande qualité conjugue mixité urbaine et mixité sociale, en proposant  et c’est assez rare, toute la palette des dispositifs d’accession sociale et de l’accession libre ou investissement locatif. »

Innovation sociale et environnementale

Autre axe majeur au centre des préoccupations de l’ensemble de la filière, l’innovation sociale et environnementale. LP Promotion remporte le prix « Conduite responsable des opérations » pour l’ensemble résidentiel Patio Orensia et la résidence séniors, Le Clos des Orangers à Saint-Orens. Une Pyramide qui met en avant la qualité environnementale et sociétale, la qualité des relations sociales, de la gouvernance, de la relation client ou la gestion des ressources humaines.

« Ce trophée récompense deux programmes qui témoignent des valeurs que l’entreprise véhicule au travers de l’ensemble des réalisations, assure Pierre Aoun, directeur général LP promotion. Il reflète notre démarche globale pour des pratiques transparentes et responsables, lors de toutes les étapes du projet. Cela se traduit par la prise en compte de l’urbanisme local, un vrai dialogue avec les riverains, un engagement concret en faveur de l’environnement et des évolutions sociétales, notamment les bâtiments intelligents ou des logements adaptés aux séniors. » Réduction des nuisances, maîtrise des risques, égalité salariale et promotion des femmes, lutte contre le travail illégal ou soutien de la vie associative et culturelle font également partie des actions prioritaires défendues par LP Promotion. « Nous avons à cœur de construire d’abord des lieux de vie, ce prix donne du sens à notre travail et nous pousse à rester à l’avant-garde de ces évolutions. »

Ce prix est décerné et sponsorisé par l’APAVE, l’organisme de contrôle  spécialiste de la maîtrise des risques. Pour Gilles Delpoulle, directeur d’exploitation BGC Ouest-Rhône et membre du jury, « il est important pour les promoteurs de rendre visible et transparente cette démarche liée à la responsabilité sociale et environnementale, pas toujours facile à valoriser auprès des clients ou des investisseurs. Elle est pourtant essentielle pour répondre aux attentes et aux enjeux de l’habitat pour aujourd’hui et demain. »

Toujours plus d’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique et la diminution des Gaz à Effet de Serre sont bien sûr une priorité pour les promoteurs et les pouvoirs publics. EDF et GRDF, membres du jury, sont pleinement associés aux Pyramides, vitrine des projets novateurs, notamment en matière de réduction de l’empreinte carbone. D’autant que l’Etat a mis en place un observatoire pour accompagner la transition vers une nouvelle règlementation qui prendra effet en 2018 et fera l’objet d’un label E+/C-.

GRDF qui parraine la Pyramide Grand Public, décernée cette année à Saint-Agne Promotion pour le projet Cap’Aéro, travaille avec la filière pour promouvoir les solutions au gaz naturel et les énergies renouvelables comme le bio méthane à partir des stations d’épuration ou des déchets alimentaires.  « Ce prix attribué par le public via internet est révélateur des attentes des usagers, note Mike Zenati, chef des ventes marché d’affaires Midi-Pyrénées de GRDF. La tendance est à la connectivité des systèmes (chaudières, volets roulants, alarme, éclairage…) qui permet aux résidents de maîtriser la consommation et de gagner en confort. Les promoteurs sont très engagés pour améliorer les performances énergétiques en développant ces nouvelles technologies. Les Pyramides contribuent à mobiliser l’ensemble du secteur immobilier pour explorer des voies nouvelles. »

Moins de carbone

La Pyramide du Bâtiment Bas-Carbone récompense le meilleur programme en matière de confort thermique et de production d’eau chaude : solutions électriques individuelles, pompes à chaleur thermodynamique, récupération de chaleur, production locale de chaleur Bas Carbone et d’énergie renouvelable ….

« Le secteur immobilier représente 25% des émissions de Gaz à effet de serre, rappelle Stéphane Aubey, responsable de Green City, lauréat du prix Bas-Carbone 2017, pour le Patio de l’Ormeau, résidence toulousaine de 55 logements. Nous sommes conscients de notre responsabilité sur le réchauffement climatique, construire des bâtiments bas-carbone est une façon d’agir à long terme sur l’environnement. Ce programme anticipe les nouvelles normes basées sur un cycle de vie du bâtiment de 50 ans,  et se situe au niveau le plus élevé du futur label 2018. Nous  voulons innover en permanence pour les résidents et la planète, c’est dans notre ADN. »

Green City s’est vu décerner également le prix des « Premières réalisations », réservé aux entreprises de moins de 7 ans. Un trophée destiné à valoriser une nouvelle génération de promoteurs, porteurs de dynamisme et de renouvellement dans la conception et les usages. Fruit d’un étroit partenariat entre Green City et ADOMA, leader national des résidences à destination sociale, le projet Koenigs (122 studios) propose, en plein cœur de Toulouse, un superbe écrin parfaitement adapté aux besoins de ses résidents.

Espaces évolutifs, connectés et partagés

Le futur est en marche, il passe par « L’innovation industrielle », une Pyramide qui revient à Crédit Agricole Immobilier pour son programme « Le R », un collectif de 52 logements construit dans le quartier Rangueil, à Toulouse. « Cette opération novatrice propose le concept « Homdyssée » que nous développons désormais dans nos différents programmes, explique Christian Noailhac, directeur régional. Il s’agit de logements évolutifs (10 sur 52) dont les espaces et l’agencement s’adaptent aux évolutions des familles. Nous testons d’autre part, sur cette opération, des solutions de connectivité, qui équiperont bientôt tous les programmes, pour la gestion à distance du chauffage, de l’éclairage ou des ouvertures. »  « Le R » offre aussi des lieux dédiés à l’agriculture urbaine, arbres fruitiers, jardins partagés et même, petits hôtels à insectes. « Il ne s’agit pas d’un gadget, souligne Christian Noailhac, mais de recréer du lien entre habitants et avec la nature. Nous proposons d’ailleurs un accompagnement aux résidents par une association pendant deux ans, pour leur apprendre à gérer ces espaces. »

L’immobilier d’entreprise voit plus loin

Les Pyramides mettent à l’honneur également  les réalisations novatrices dans le secteur tertiaire. Le prix « Immobilier d’entreprise » couronne le bâtiment Thalès, construit à Labège par Pitch Promotion. Une opération audacieuse à l’architecture avant-gardiste, qui propose un bâtiment  R+8 de 10 000 m2, dédié à des bureaux et un restaurant d’entreprise. Un second bâtiment abrite un parking silo de 400 places, sur 9 niveaux.

« Ce bâtiment entièrement vitré, qui dispose d’un superbe brise-soleil, offre une qualité de vue et de travail exceptionnelle, se félicite Vincent Lescure, directeur de programmes. L’efficacité énergétique est maximale, elle dépasse de 25% la référence internationale des immeubles tertiaires. Dans ce domaine, moins connu du grand public, l’innovation est constante, elle prend en compte les besoins spécifiques et la vie des salariés (services, espaces de vie, confort…). Les Pyramides constituent un excellent moyen de mettre en valeur l’immobilier d’entreprise, un secteur essentiel pour l’attractivité et l’économie de la métropole. »

Prix spécial pour site emblématique

Pour compléter ce magnifique bouquet de programmes qui, chacun à leur manière, font évoluer la ville, le jury a décerné son prix spécial à Eiffage Immobilier, pour le projet Mama Shelter, situé à l’emplacement de l’ancien cinéma des Nouveautés. Une opération très attendue qui prévoit un hôtel de 120 chambres, deux restaurants, dont un sur le toit, des salles de conférences, une scène musicale  et même un cinéma. « C’est une réalisation originale et complexe mais passionnante, menée en lien étroit avec la ville, sur un site emblématique, qui va redonner ses lettres de noblesse à cet ancien haut lieu de la vie toulousaine, confie Nicolas Collot, directeur Midi-Pyrénées. Cette opération s’inscrit dans le rôle d’accompagnateur de la collectivité que joue aujourd’hui le promoteur, acteur du renouveau des espaces urbains. »

Un rôle majeur pour l’évolution de la ville, mis en lumière par les Pyramides d’Argent.


INTERVIEW 

Patrick Saint-Agne, président FPI Occitanie Toulouse Métropole

Que représentent les Pyramides pour les promoteurs ?

Ce concours des Pyramides est devenu très important pour l’ensemble de la profession. En récompensant des projets qui intègrent de réelles innovations, il contribue à faire évoluer l’image pas toujours positive des promoteurs.  Les réalisations primées montrent que la qualité est au cœur des programmes portés par les adhérents de la FPI.

Vitrines du savoir-faire de tout une filière, ces trophées permettent de mieux communiquer au près du public et de renforcer notre dialogue avec les pouvoirs publics, en charge de l’aménagement urbain.

Comment l’innovation architecturale peut-elle s’inscrire dans l’identité de la ville ?

Les dossiers de candidature sont de plus en plus nombreux et le niveau d’innovation toujours plus haut. Ils proposent une architecture audacieuse, avec brique ou sans brique, qui sait s’inscrire dans l’identité toulousaine. La brique n’est pas obligatoire mais on ne doit pas l’oublier, au risque de perdre l’âme de la ville. Les Pyramides montrent chaque année que l’on peut dessiner une nouvelle architecture en conjuguant tradition et modernité.

Précisons que ces trophées sont décernés en toute transparence, les adhérents de la FPI ne votent pas, le président non plus. Le seul critère est la qualité dans toutes les catégories.

Un évènement pour l’ensemble de la filière ?

L’ensemble des acteurs du logement est associé à cet évènement, comme le montre la composition du jury. La soirée de remise des trophées est un moment unique de rencontres et d’échanges sur les problématiques de fonds qui concernent l’ensemble de la chaîne des professionnels de la promotion et de la construction.

Les Pyramides ont plus d’impact d’année en année, elles tirent toute la filière vers le haut. Au profit de la ville, de l’économie locale et, bien sûr, des habitants.


TÉMOIGNAGE

Uli Seher, membre du jury, architecte enseignant à l’Ecole Supérieure d’Architecture de Toulouse

« Ouvrir des portes et des fenêtres » 

« L’immobilier associe des métiers complexes qui impliquent de nombreux acteurs et partenaires. Il est très intéressant pour un architecte d’être membre du jury, cela permet de mieux comprendre les problématiques des promoteurs avec qui nous travaillons et que nous abordons avec eux, en termes de projets. Au travers des nombreux programmes présentés à la sélection, ces problématiques  et  les solutions engagées apparaissent de façon concrète. Ce dialogue entre architecte et promoteur est très constructif et positif.

Cela permet aussi de mesurer les innovations, notamment sociétales, et les besoins des usagers pour lesquels il faut construire des produits de plus en plus évolutifs et spécifiques. Ce concours est l’occasion d’ouvrir des portes et des fenêtres entre les différents métiers de la filière, pour mieux croiser visions et compétences. »


Crédit photo : Vinci Immobilier - Cours Magenta

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/16/2575740-les-meilleurs-logements-sont-des-pyramides.html

Nous contacter
Partager