Risque incendie: mission hors norme au CEA

- il y a 23 jours

En cas d’incendie dans un milieu confiné et ventilé conçu pour empêcher la dissémination de matières radioactives dans l’environnement, le feu n’évolue pas de la même manière que dans un bâtiment ordinaire ou en extérieur. C’est pourquoi Apave et la société de sécurité incendie Efectis ont réalisé conjointement pour le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) une analyse du risque incendie de son centre de Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine).

L’Autorité desûreté nucléaire (ASN) a imposé cette étude pour l’unique bâtiment abritant des sources radioactives potentiellement dangereuses en cas d’incendie. Les spécialistes d’Apave ont procédé aux mesures des charges calorifiques de quelque 1 600 objets combustibles (balises de détection radiologique, casques de chantier, etc.). À l’aide d’un logiciel dédié, ils ont ensuite réalisé l’analyse des charges calorifiques de la liste définie, présentédes scénarios d’incendie et schématisé la propagation d’un feu dans certains locaux sensibles, comme ceux équipés de nombreuses installations électriques. Ils ont également évalué les risques de rejet de fumée pour les riverains. Dans toutes les configurations, les intervenants d’Apave ont particulièrement veillé au confinement des déchets radioactifs, un enjeu majeur. La société Efectis a, quant à elle, proposé plusieurs plans de prévention incendie. 


Pour en savoir +
Décision ASN du 28 janvier 2014 relative aux règles applicables aux installations nucléaires pour la maîtrise des risques liés à l’incendie : www.asn.fr

Crédit photo : Philippe Guignard/Air-Images
Nous contacter
Partager