Prévenir l’exposition aux produits chimiques

- il y a 11 mois

À la centrale nucléaire de Gravelines, Apave anime une formation sur mesure sur les risques liés à l’utilisation des produits chimiques dits cancérogènes-mutagènes-reprotoxiques (CMR).

À la centrale nucléaire de Gravelines (Nord), afin de prévenir toute exposition accidentelle des agents à certains produits chimiques classés CMR (cancérogènes-mutagènes-
reprotoxiques) et d’apprendre aux salariés les bons réflexes pour se protéger, Apave a conçu une formation aux risques liés à l’utilisation des substances CMR. Une première pour une centrale nucléaire en France. « Nous disposions d’une simple sensibilisation pour nos nouveaux collaborateurs. Nous souhaitions aller plus loin et nous sommes naturellement tournés vers Apave, avec qui nous travaillons depuis de nombreuses années et qui connait parfaitement le secteur du nucléaire », décrypte Erika Leininger, en charge de la gestion des risques chimiques pour EDF. Trois formateurs qualifiés animent, sur site, un module pédagogique et pratique d’une demi-journée. « Les participants apprennent à identifier les agents CMR et les risques associés, à connaître les mesures de prévention de l’entreprise, les équipements de protection, etc. Un guide de bonnes pratiques leur est ensuite remis », détaille Jean-Marc Husson, responsable formation Apave.

S’ADAPTER AU PROFIL DU SALARIÉ
Environ 400 personnes ont déjà été formées. Et les premiers retours sont positifs. « Apave s’adapte aux profils des salariés, à leurs besoins. Il y a un suivi des questions posées lors des sessions », confirme Erika Leininger. L’avenir dira si cette première formation sur les produits CMR en appellera d’autres parmi les 18 centrales nucléaires françaises gérées par EDF. /

CONTACT > jean-marc.husson@apave.com

La démarche Apave
« Nous avons préparé les modules de formation sur le site même de Gravelines », explique Jean-Marc Husson, responsable formation Apave. Les formateurs eux-mêmes se sont formés sur les logiciels et bases de données d’EDF pour connaître dans le détail les produits chimiques répertoriés sur place, les procédures de travail, les risques d’exposition, etc. « C’est un programme sur mesure, adapté aux spécificités de Gravelines. Nous nous sommes appropriés leur mode de fonctionnement. Cette formation est le fruit d’un réel
partenariat avec EDF et d’une confiance réciproque »
, conclut-il.

Nous contacter
Partager