Accréditation ASME, nouveau champ d’expertise d'Apave

- il y a 19 mois

Apave intègre le cercle fermé des agences d’inspection autorisées (AIA) pour les équipements sous pression construits selon les Codes ASME. Une accréditation attendue de longue date, qui ouvre de nouvelles perspectives à Apave, en particulier à l’international.

1. UNE ACCRÉDITATION ATTENDUE
C’est sous la direction de Yannick Le Gonidec, Directeur de la Business line Nucléaire, que Michel Margat, ASME Technical Manager à Apave, a réuni une équipe d’experts
(AI, AIS, ANI*) en vue de la qualification AIA. C’est après huit mois de préparation et une réussite à un audit en juin dernier dans nos bureaux de Lyon qu’Apave a obtenu l’accréditation de l’American Society of Mechanical Engineers (ASME) et du National Board. Elle intègre ainsi le cercle très fermé des agences d’inspection autorisées (AIA) pour
les équipements sous pression. « On ne compte que 29 AIA dans le monde. Parmi celles-ci, seules 19 sont autorisées à intervenir dans le monde entier. C’est notre cas, se félicite Michel Margat qui a mené à son terme le projet. Cette reconnaissance mondiale de notre expertise est une petite révolution attendue depuis longtemps. ». L’accréditation, renouvelable, est accordée pour trois ans.

2. SÉCURISER LES ÉQUIPEMENTS SOUS PRESSION
Les appareils à pression se rencontrent dans de nombreuses applications industrielles : chaudières, échangeurs de chaleur, réservoirs d’air comprimé, installations frigorifiques,
installations de production d’énergie, installations de gaz naturel, réservoirs aériens, réacteurs de l’industrie pétrolière ou chimique… Ils sont présents dans notre environnement quotidien (bouteilles de gaz « butane », compresseur d’air, etc.). La Directive européenne des équipements sous pression 97/23/CE impose des exigences essentielles de sécurité, mais n’impose pas de code de construction. Les Codes ASME peuvent être utilisés pour l’application de cette directive dès que les exigences essentielles de sécurités sont remplies.

3. GARANTIR LA CONFORMITÉ
Grâce à cette accréditation, le champ d’expertise d’Apave s’élargit. « Notre rôle d’AIA se scinde en deux parties, observe Michel Margat. Il s’agit d’abord de guider et accompagner le constructeur dans sa démarche d’obtention d’un certificat d’autorisation pour fabriquer des équipements sous pression selon les Codes ASME. Lors de l’audit de qualification (Joint Review) du constructeur, l’AIA fait partie intégrante de l’équipe d’auditeurs. » Une fois l’audit passé avec succès par le constructeur, l’AIA est alors en charge de l’inspection des équipements construits selon les Codes ASME, ainsi que de la surveillance et de l’audit régulier de l’application du Manuel Qualité – lui-même accepté lors de l’audit initial par l’ASME. Un gage de qualité pour ces appareils, nombreux dans l’industrie et qui présentent des risques importants en cas de défaillance.

4. DE NOUVEAUX SECTEURS À CONQUÉRIR
« Cette accréditation nous ouvre de nouveaux secteurs à conquérir à l’international », rappelle Michel Margat. Si l’accréditation de l’ASME ne répond pas à une obligation réglementaire (hormis aux États-Unis et au Canada), elle représente un vrai gage de qualité et de sécurité. Et bon nombre de constructeurs de l’industrie chimique et pétrolière, d’entreprises du secteur de la métallurgie, d’exploitants de gaz ou de centrales nucléaires** sont susceptibles de solliciter l’expertise de la nouvelle agence d’inspection autorisée qu’est Apave.

michel.margat@apave.com

1. AI : Authorized Inspector ;
AIS : Authorized Inspector Supervisor ;
ANI : Authorized Nuclear Inspector.
**. Hors de la France, qui a une réglementation particulière en la matière.
Nous contacter
Partager