Optimiser les parcours patients

- il y a 29 mois

Apave accompagne l’Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (APHM) dans sa « gestion des séjours ».

S’adapter au vieillissement des patients, à l’hyperspécialisation de la médecine, à un contexte budgétaire contraint. Tels sont les enjeux qui conduisent de plus en plus d’hôpitaux à rationaliser leur gestion des lits et des séjours. L’Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé (Anap) a notamment choisi Apave pour aider les hôpitaux volontaires à adopter ces bonnes pratiques. Parmi eux, l’Assistance publique - Hôpitaux de Marseille. Avec 3 500 lits, répartis sur quatre sites, 12 000 salariés et 1 880 médecins, c’est le plus grand centre hospitalier de la région Provence- Alpes-Côte d’Azur. Un « paquebot », où la gestion des lits était devenue nécessaire après plusieurs périodes dites « en tension, où les capacités d’accueil étaient saturées », explique Nicole Tabet, cadre supérieur de santé en charge de cette mission. « Apave travaille sur la gestion des lits depuis l’apparition de la notion en 2007,détaille Nicolas Picard, Consultant Apave en Management et Organisation. Elle vise à améliorer la qualité des soins (en réduisant l’attente aux urgences notamment), les conditions de travail des personnels (en limitant les conflits récurrents entre les urgences et les services d’aval), et l’efficience médicoéconomique de la prise en charge (en évitant des déprogrammations de soins, par exemple). »

LA RELATION PATIENT-MÉDECIN APAISÉE

Depuis plus d’un an, Apave accompagne un binôme de l’APHM constitué du Professeur Rossi et de Nicole Tabet. Il s’agissait d’établir quel service était « compétent » pour quel malade (en fonction de sa pathologie, de la disponibilité des lits). Puis d’établir une charte pour, enfin, faire adopter ces bonnes pratiques par tous. Résultat :

« Aujourd’hui, chacun se sent concerné et l’hôpital n’a connu aucune période “en tension” en 2014 », se réjouit Nicole Tabet. Les relations entre le patient, le médecin et le professionnel de soin se sont ainsi apaisées.

 

CONTACT > nicolas.picard@apave.com

 

La démarche Apave

Une des clés de la réussite est la conduite du changement. Pour que tous les professionnels intervenant dans la prise en charge des malades adoptent sereinement des pratiques innovantes, l’APHM et Apave ont choisi de les impliquer en groupes de travail dès l’élaboration des nouvelles règles. Pour s’adresser à l’ensemble des personnels, médicaux et non médicaux, un binôme médecin + cadre a été mobilisé, accompagné par Apave dans sa stratégie de communication.

 

Valérie Devillaine

 

 

Nous contacter
Partager