Un chantier exemplaire et innovant de dépollution par désorption thermique

- il y a 4 mois

Sur l’îlot Stronglight à Saint-Étienne, Apave accompagne Epora, établissement public foncier d’État, dans une solution de dépollution peu utilisée : la désorption thermique sur site.

Comment dépolluer à grande échelle un ancien site industriel contenant depuis plusieurs dé-cennies des métaux lourds, des hydrocarbures et des composés organiques halogénés volatils ? Epora, qui porte le foncier, a choisi la désorption thermique sur site pour la dépollution de l’îlot Stronglight de la ZAC de Châteaucreux, à Saint-Étienne. Cette solution de recyclage maximal des terres contaminées en économie circulaire, soutenue par l’ADEME1, a convaincu l’agglomération de Saint-Étienne, via l’Epase2. «Pour la dépollution de ce site classé ICPE3 destiné à un usage résidentiel mixte (zone résidentielle de 400logements et espaces verts), la désorption thermique présente des avantages à la fois environnementaux, financiers et de sécurité sanitaire. Sur les 56 000 tonnes de terres polluées, 26 000 tonnes seront remobilisées en l’état après contrôle de leur conformité aux futurs usages du site, et 30000 tonnes seront traitées par désorption thermique », précise Isabelle Michaud-Tracou, chargée de communication externe d’Epora. Pour cela, Epora s’appuie sur Tesora pour la maîtrise d’œuvre, Valgo, pour les travaux de dépollution, et Apave en tant qu’assistant à maîtrise d’ouvrage sites et sols pollués.

Une technique très fiable
«
Nous travaillons avec Apave depuis longtemps», ajoute-t-elle. Les résultats des contrôles effectués sur les premières piles thermiques sont très positifs et conformes au futur usage. «Cette technique se révèle très fiable sur des polluants complexes». 
1. Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie
2. Établissement public d’aménagement de la ville de Saint-Étienne
3. Installation classée pour la protection de l’environnement

 

UN TRAITEMENT A HAUTE TECHNICITE ET FORT RENDEMENT
Apave a une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage en sites et sols pollués à l’échelle de la ZAC de Châteaucreux (Saint-Étienne), où se situe l’îlot Stronglight. « Pour Epora, nous avons réalisé les études environnementales sur Stronglight ainsi que les études de préconception et un bilan coûts-avantages de 11 solutions, dont la désorption thermique retenue », précise Erwan Michard, chef de groupe de l’unité sites et sols pollués d’Apave. Cette méthode consiste, après excavation, à décontaminer les terres polluées par chauffe pour évacuer les polluants par volatilisation. «C’est une technique connue mais peu employée sur site car elle nécessite pas mal de technicité, de place et de temps», souligne Erwan Michard.

Nous contacter
Partager