Plonger le stagiaire dans une situation immersive

- il y a 4 mois

L’essentiel / Apave mise sur la réalité virtuelle, les serious games et plus globalement le digital learning pour placer l’apprenant en situation immersive, directement opérationnelle. D’ici 2021, le Groupe prévoit de digitaliser 30 % de ses formations. Objectif : devenir le leaderdes formations digitales sur le marché de la sécurité et prévention.

Équipés d’un casque VR (pour virtual reality, ou « réalité virtuelle » en français) ou de simulateur numérique, les stagiaires se retrouvent en totale immersion. Leur mission ? Identifier les gestes dangereux et les situations à risque. Les premiers déploiements de l’offre de formation en réalité virtuelle proposée par Apave ont remporté un vif succès. Le Groupe prévoit dès 2020 un module de réalité virtuelle sur les risques et les habilitations électriques. Ce module viendra compléter une offre déjà riche et en constante évolution, avec du présentiel, du présentiel enrichi, du blended learning et du 100 % digital, qui s’appuie sur un réseau de 2 200 formateurs-experts répartis sur tout le territoire pour plus de proximité avec les clients. 

Stimuler l’engagement
Pourquoi la réalité virtuelle ou les serious games ? « La réalité virtuelle se révèle particulièrement bien adaptée pour les formations à la maîtrise des risques. Toutes les situations et tous les environnements professionnels, parfois dangereux, sont reproductibles sans mobiliser le moindre équipement physique et les acquis pédagogiques sont mesurables. À chaque session, le formateur peut ajuster les objectifs pédagogiques en temps réel et se concentrer sur le suivi de l’apprenant », précise Thibault Gousset, directeur d’Apave Formation. En plongeant le collaborateur dans une situation immersive et un environnement particulièrement réaliste, cette expérience va s’ancrer durablement dans sa mémoire. Face à une situation du même type dans la vie réelle, le souvenir de cette émotion le détournera de la prise de risque potentielle. Apave ajoute ainsi une nouvelle dimension cognitive. Pour rendre possible le déploiement de ces modules immersifs qui stimulent l’engagement, Apave a acquis des casques 3D et des tablettes numériques.

Des dispositifs complets d’accompagnement
Pour l’accompagner dans le déploiement de la numérisation de ses contenus pédagogiques (Mooc, video learning, serious game, etc.), Apave a racheté en juillet dernier la start-up WeUp Learning, éditrice de solutions de digitalisation des parcours de formation. Certaines études indiquent que 80 % des éléments clés d’une formation sont oubliés dans les sept jours. C’est pourquoi Apave propose, par exemple, des actions de formation courte en blended learning (apprentissage mixte), qui comportent un temps de formation principal et un temps d’ancrage mémoriel à long terme afin de pérenniser le savoir acquis. Dans un contexte de réforme de la formation professionnelle, qui induit notamment une raréfaction des financements disponibles pour la formation dans les entreprises de plus de 50 salariés et une individualisation du pilotage des parcours de formation via le Compte personnel de formation (CPF), Apave s’est mis en ordre de marche pour devenir le leader des formations digitales sur le marché de la sécurité et prévention. Le Groupe a en effet un rôle prépondérant à jouer dans la sécurité et la performance des entreprises. « La fertilisation croisée de nos métiers (conseil, management QSSE4, l’assistance et l’inspection technique) nous permet de proposer des dispositifs complets d’accompagnement à nos clients dans lesquels la formation est une des briques principales », explique Thibault Gousset. Quelle que soit la problématique de l’entreprise, de l’administration ou de la collectivité (prévention, renforcement de la qualification de ses collaborateurs, recrutement sur des métiers en tension, etc.), le Groupe peut les accompagner en créant par exemple des contenus digitaux sur mesure. 

Une plus-value pédagogique
Pour répondre encore mieux aux attentes exprimées par les clients, Apave va développer sa capacité à offrir une interface simple, personnalisée et efficace. Cela se fait par la mise en place de guichets uniques pour les grands comptes ou le CPF, le déploiement du digital et des outils en ligne, et la mise en place de sessions de formation garanties sur 25 % des dates proposées. Il faut aussi intégrer les nouvelles technologies qui apportent une véritable plus-value pédagogique et veiller à l’opérationnalité des compétences acquises. « Nous allons continuer à favoriser l’accès à nos formations, en proposant des contenus présentant une véritable ambition pédagogique et technologique et conciliables avec les budgets formation de nos clients, mais aussi en accompagnant nos clients vers les sources de financement possibles, comme le CPF », conclut Thibault Gousset. 

 

FOCUS 
Une réponse locale et innovante
Aujourd’hui, une des forces du modèle d’Apave, c’est sa couverture géographique, avec 140 centres de formation et 100 plateformes pédagogiques en France. « Il n’y a pas d’équivalent chez nos concurrents, souligne Thibault Gousset. Nous pouvons proposer une solution de formation de proximité, en catalogue ou sur mesure, construite en s’appuyant sur nos experts métiers, et cela dans chaque ville importante. » Pour les clients grandes entreprises, c’est primordial afin d’obtenir une formation homogène sur tous leurs sites hexagonaux et optimiser les frais annexes en limitant les déplacements de leurs collaborateurs. « Notre autre force, c’est que nous avons désormais une capacité de production de contenus digitaux en interne avec le rachat de WeUp Learning. »

Nous contacter
Partager