OSAC a décliné le label civil Apave Certidrones® au secteur militaire

- il y a 8 mois

Interview de Guy Bodet, Major, Airworthiness Office, Certification Branch, Belgian Military Airworthiness Authority (BMAA).

Depuis fin 2017, OSAC assiste la BMAA (Belgian Military Airworthiness Authority) dans la mise en place d’une Autorité de la navigabilité destinée à couvrir tous ses équipements militaires. En marge de cette mission, un besoin spécifique est apparu, quand la Marine a décidé de se doter d’un système de drone. Pour la première fois, OSAC a appliqué, dans un environnement militaire, l’audit de sécurité Certidrones® développé initialement par Apave Aeroservices pour le civil.

 

Pourquoi avoir mis en œuvre le référentiel Certidrones® avec OSAC ?

La Marine belge est actuelle- ment en phase d’études préalables à l’acquisition d’un système de drone multi-mission embarqué. Les capacités embarquées sur le Remotely Piloted Aircraft System (RPAS) demandées par la Marine nous ont vite amenés à des systèmes ayant une masse totale supérieure à 150 kg. La conception et la mise en œuvre de ce genre de système très complexe, dans un laps de temps limité et pour une très courte durée (deux semaines maximum) représentent une charge de travail supplémentaire que la BMAA ne pouvait absorber. Cela nous a poussés à nous tourner vers notre consultant OSAC et le programme Certidrones®.

L’accompagnement d’OSAC vous a-t-il permis de faire un choix entre les drones qui vous étaient proposés ?

La Marine a testé deux systèmes et prévoit encore un ou deux essais supplémentaires. Le choix n’a donc pas encore été fait, il le sera au moment de la procédure de marché public, à laquelle nous ne participons pas. Mais en passant par OSAC, l’analyse de risque est effectuée par une tierce partie, garantissant ainsi un degré d’impartialité indispensable.

Nous contacter
Partager