Objectif : salon du Bourget, 53e édition

- il y a 5 mois

Éditorial de Rémi Sohier, Président-Directeur général du Groupe

L’aéronautique et le spatial font partie des secteurs stratégiques pour la France. En 2018, ils ont même dégagé à eux deux un excédent commercial de 27,7 milliards d’euros. Et le succès rencontré chaque année par le salon du Bourget confirme ce dynamisme industriel et commercial ainsi que l’engouement toujours croissant des Français pour ce secteur. Drones, voitures volantes, impression 3D, recours au big data... C’est aussi un secteur qui demeure à la pointe de l’innovation et qui se transforme pour faire face aux nombreux enjeux de demain. Il reste notamment à relever un défi de taille : l’association des compagnies aériennes internationales (IATA) prévoit en effet un doublement du trafic aérien mondial d’ici 2037, pour atteindre 8,2 milliards de voyageurs, dont plus de la moitié viendra de la région Asie-Pacifique. La sécurité des passagers et la maîtrise des risques sont au cœur de tous ces enjeux. La fin de l’année 2019 marquera d’ailleurs une étape charnière pour le secteur aéronautique avec l’entrée en vigueur du règlement européen 1321/2014 et de la surveillance de la sécurité basée sur le risque dans le domaine de la navigabilité, le fameux RBO (Risk Based Oversight). Osac, avec le soutien du groupe Apave, s’y prépare depuis plus d’un an. Les synergies avec Apave Aeroservices ont ainsi permis de développer un modèle d’analyse adapté à la démarche RBO. De son côté, Sopemea, qui accompagne de prestigieux programmes aéronautiques, élargit son offre d’essais en environnement. C’est l’ambition du groupe Apave et de ses filiales de porter toujours plus loin l’exigence de sécurité et de maîtrise des risques au service des acteurs de la filière aérospatiale.


RÉMI SOHIER,

Président-Directeur général du Groupe

Nous contacter
Partager