L’habilitation électrique dopée à la réalité virtuelle

- il y a 4 mois

Simuler des pannes ou des accidents sans danger pour les apprenants, tel est l’un des atouts de la formation à l’habilitation électrique. Elle utilise notamment la réalité virtuelle.

Pour proposer à ses clients pour l’habilitation électrique, des solutions de formation innovantes, mixant différentes modalités pédagogiques (digital, présentiel enrichi, blended learning, etc.), Apave a lancé une véritable refonte de son offre de formation. « Nous faisons évoluer notre offre vers du présentiel enrichi, en mettant en place une pédagogie beaucoup plus participative et interactive. Nous proposons des activités ludiques, comme la réalité virtuelle (VR) ou la gamification, et utilisons des technologies digitales, comme les tablettes tactiles ou les casques VR, pour favoriser la participation et l’engagement des apprenants », précise Jean-Marie Delplace, chef de projet innovation et pédagogie au Département Ingénierie et Innovations pédagogiques (D2ip) d’Apave. L’objectif du Groupe est de rendre ces formations plus attractives et motivantes pour les apprenants.C’est là qu’intervient en particulier la réalité virtuelle. Elle permet d’expérimenter des situations professionnelles difficilement reproductibles IRL (in real life, dans la vraie vie), que ce soit pour des raisons de sécurité, de disponibilité ou de coût des équipements… Elle fait participer les apprenants à des activités proches de ce qu’ils peuvent rencontrer dans leur travail quotidien. 

Une mémorisation améliorée
La réalité virtuelle est donc particulièrement bien adaptée pour les formations à la maîtrise des risques : grâce à la simulation, le taux de mémorisation est amélioré. Autre atout : plusieurs apprenants peuvent parcourir le scénario simultanément. Les acquis pédagogiques sont de plus mesurables à chaque session. Le formateur a quant à lui la possibilité de paramétrer les différents scénarios en temps réel et de suivre précisément dans le monde virtuel les actions de l’apprenant. Il peut interagir avec celui-ci et obtenir instanément un reporting pour encore mieux accompagner les clients.  

 

FOCUS
7 scénarios immersifs

Pour l’habilitation électrique, Apave a développé avec la start-up Farsight sept scénarios en réalité virtuelle. Équipé d’un casque Oculus Quest, l’apprenant est placé au cœur d’une simulation et d’un environnement reconstitué en 3D dans lequel il retrouve des installations techniques, électriques (poste basse tension, haute tension, machines…), etc. Des accidents ou des électrisations « virtuelles » peuvent survenir si l’apprenant n’a pas réalisé la bonne procédure ou les bons gestes. Le formateur peut changer les paramètres sur son PC pour modifier en temps réel la situation de travail en fonction de la progression de l’apprenant. Certains scénarios sont aussi développés en mode serious game, permettant l’utilisation de tablettes.

Nous contacter
Partager